Avoir la toux en arrivant à Moris

Dans cet article, je vous résume un mois de péripéties médicales auxquels j’ai dû faire face à cause d’une toux persistante à mon arrivée à Moris en 2018.

J’ai débarqué à Moris le 25 Octobre 2018 à l’aéroport international de Plaisance, dans le sud-est de l’île Maurice.

Pour la première fois, j’arrive à Moris avec une toux qui persistait depuis déjà 2 semaines en France où les températures avaient commencé à zig-zagger de haut en bas depuis 1 mois.

La déclaration sanitaire

Revenons à mon débarquement à l’aéroport. En arrivant à Moris, je devais déposer une « Déclaration sanitaire ». Il s’agit d’un formulaire qui m’a été demandé de remplir au cours de mon vol. Si vous voulez voir à quoi ressemble cette « Déclaration », je vous propose de vous rendre sur cet article de Trekkerpedia en cliquant ICI.

En toute franchise, je réponds au questionnaire en indiquant que je souffre bien de toux et de mal de gorge. Cette toux n’avait rien de grave, et n’avait aucun rapport avec la grippe. Je ne présentais donc pas de fièvre, ni de problèmes respiratoires.

Après avoir passé la douane mauricienne qui me tamponne mon passeport français, je me présente au Ministry of Health (comprenez Ministère de la Santé) qui me demande mon formulaire. Quelques réponses suffisent à me laisser passer de l’autre côté, et à débarquer à Moris avec mon sac et ma valise de 23 kilos.

* * *

En arrivant chez ma grand-mère, première réaction :

Tonn gayn lagrip ! Al lopital !

L’hôpital ? Hors de question. L’été arrive, la toux va partir toute seule. C’est ce que je me suis dis.

Flacq Hospital – Ministry of Health

Une semaine passe. Ma toux persiste malgré la chaleur. Comme je dois retrouver des camarades au cours de la semaine suivante, je me laisse tenter pour aller à l’hôpital consulter un généraliste mauricien.

L’hôpital de Flacq

Bientôt un article sur Comment fonctionne les hôpitaux à Moris ?

Arrivé à l’hôpital de Flacq, j’attends 30 minutes avant de consulter le médecin. Après m’avoir rapidement ausculté, celui-ci me prescrit des médicaments et un X-Ray (comprenez Scanner) dans le cas où ma toux persisterait. Oui, vous avez bien lu… Je devais faire un scanner si les médicaments ne fonctionneraient pas. 😯

Le médecin me fournit également un sirop pour la toux. À la place de ces sirops fournies gratuitement en pharmacie, je préfère réaliser une infusion présentée par ma grand-mère. Regardez cette vidéo de 8 minutes, vous comprendrez pourquoi :

 

Deux jours passent avec la prise des médicaments prescrits. Seulement, au bout du troisième jour, ces comprimés me dégoutent.

Les comprimés français de luxe

Il me vient alors à l’esprit un élément. Chaque fois que je changeais de saison en France, je me retrouvais avec les mêmes symptômes : toux, mal de gorge et mucus. Mon médecin traitant français me prescrivait alors un lot d’antibiotiques appelés Amoxicilline.

Je me rendis alors à la pharmacie privée en compagnie de ma toux mal-aimée. Peut-être allais-je trouver ce qu’il me fallait… Ce fut le cas. 🙂

Je m’acheta deux boites d’Amoxicilline à prendre deux fois par jour, matin et soir. Ce que je fis.

Parallèlement à cela, je n’arrêta pas de boire mon infusion maison que je pris au lever et au coucher.

Le 11 Novembre 2018, j’arrive en rupture de stock de mes comprimés français de luxe. Ma toux persistante m’exaspère. Alors, je décide d’arrêter tout.

Ce qu’il y a faire ? C’est de ne rien faire

Manguier de ma grand-mère

Une semaine supplémentaire passe. L’été arrive et les premiers fruits tombent des arbres de ma grand-mère.

Je veille à mon alimentation depuis ma rémission.

C’est n’est qu’à partir du 16 Novembre 2018 que ma toux mal-aimée finira par commencer à me lâcher…

En fin de compte, laisser-faire naturellement les choses, comme je l’avais espéré au départ, était la meilleure des choses à faire. 😀

* * *

Si je peux vous conseiller une lecture, ce serait celle-ci : Alimentation Santé Planète, de Jean Briffaut, qui est ma référence en terme d’alimentation depuis ma rémission complète d’un lymphome hodgkinien en Juillet 2017.

Et vous ? Avez-vous déjà été malade en voyage ? Comment ça s’est passé pour vous ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.