Être en rémission d’un cancer à l’île Maurice

Beaucoup de voyageurs s’inquiètent de leur santé au cours de leur voyage. C’est notamment le cas des personnes qui ont souffert d’un cancer dans le passé et qui s’en sont sorti. Certains d’entre eux, et notamment Nicolas, ont souhaité marquer la fin de leur traitement par un voyage de « renaissance » à l’île Maurice.

Dans cet article, Nicolas vous informe sur toutes les précautions à prendre avant et pendant votre voyage de « renaissance » à l’île Maurice.

Avant d’aborder ces précautions vous devez connaître la chose suivante :

Maurice est encore une mauvaise destination pour un patient qui doit être traité d’un cancer (en 2017)

Au cours des années 2010-2015, la République de Maurice a souhaité développer un tourisme médical sur son territoire. En effet, il faut savoir que l’île Maurice disposent de deux types d’établissement médicaux :

  • Les hôpitaux publics qui sont gérés par le Ministère de la Santé, mais qui ne disposent pas d’instruments médicaux suffisamment performants permettant de traiter des maladies graves comme le cancer.
  • Les cliniques privées qui sont gérés par des entreprises médicales privées, qui disposent d’instruments médicaux à la pointe et de produits pharmaceutiques pour traiter certaines maladies graves comme certains cancers (leucémies, cancer du sein) mais pas tous.

Ce sont les cliniques privées qui sont habituées à accueillir des touristes atteints de toutes sortes de maladies. Pourtant, vous ne devez en aucun cas vous étonner si certains médecins spécialistes vous conseillent de partir à La Réunion ou en Afrique du Sud le plus tôt possible pour vous faire soigner.

Maurice est encore un pays qui voient bon nombre de ses habitants décéder d’un cancer. En 2014, le cancer était la 3ème cause de mortalité à Maurice.

Pourtant, si vous êtes en rémission complète et que vous souhaitez marquer le coup de la fin de vos traitements, l’île Maurice devient alors une destination idéale.

Renaître à Maurice ?

Être en rémission complète d’un cancer, c’est la fin d’un traitement chimiothérapique ou radiothérapique.

La bagarre médicamenteuse est terminée. Votre vie était rythmée par les analyses de sang, les divers examens et les traitements. Maintenant, c’est fini. Vous ressentez encore les quelques effets indésirables de la dernière séance de traitement, mais c’était la dernière. Le combat entrepris contre la maladie s’arrête brutalement, laissant place à une phase de soulagement et d’espoir mêlée de doutes, d’un grand vide et d’angoisse de la récidive.

Vous avez toujours besoin d’être suivi, mais votre médecin spécialiste vous donne un rendez-vous pour un examen de contrôle dans 1, 2 ou 3 mois. Que faire en attendant ?
Vous reposer, et surtout, marquez le coup.

L’île Maurice devient alors une belle destination pour renaître.

Ce voyage qui a marqué une fin et un début

Pour rendre mon témoignage, la chimiothérapie a été un tournant décisif dans mon existence : il y a eu un avant et un après-chimio. Pour moi qui ai eu un Lymphome Hodgkinien – un cancer du système lymphatique – cette rupture s’est accompagnée d’un éveil précoce à l’importance de la Vie et du moment présent. La chimiothérapie a été une étape décisive. Et mon voyage à l’île Maurice est venu compléter cette étape décisive. Comme si j’avais pris la décision de renaître.

Bien entendu, vous viendrez à l’île Maurice pour vous déplacer le moins possible. Ce n’est pas au cours de ce voyage que vous pourrez vous permettre de sortir tous les jours. Même si vous ne rêvez que d’une chose : reprendre un rythme normal, une vie comme avant la maladie, n’hésitez pas à faire des siestes et à vous reposer. Vous allez retrouver votre rythme en douceur. Cela peut paraître long. Mais c’est ainsi.

Blog Ile maurice
Plage publique de Palmar, en fin de journée d’Octobre 2017

Ne partez pas seul.e. Vous avez été accompagné par votre entourage tout au long de votre traitement. Pourquoi ne pas leur proposer de vous accompagner au cours de votre voyage ? C’est exactement de que j’ai fait, et nous nous sommes retrouvés en famille pour un séjour de 20 jours dans l’Est mauricien en octobre 2017.

Prendre ses précautions sanitaires

Si jamais, tout comme moi, vous décidez d’entreprendre un voyage de « renaissance » à l’île Maurice, n’oubliez pas que vous poserez les pieds dans un pays chaud en voie de développement.

• L’avis de votre médecin spécialiste et vos médicaments post-traitement

De toute évidence, n’envisagez jamais de partir à Maurice sans en avoir parlé à votre médecin spécialiste. Son avis est capital.

Il est fort possible que vous ayez à prendre des médicaments post-traitement au cours de votre voyage. Dans ce cas, demandez à votre médecin de faire une ordonnance datée et tamponnée des médicaments à prendre avec vous. Gardez-la avec vos médicaments.
Demandez également à votre médecin de vous fournir un protocole de soins ou une attestation expliquant que vous êtes en rémission de tel cancer et que vous avez suivi un traitement adapté.

La douane mauricienne est particulièrement vigilante sur le contrôle des médicaments, et n’hésitera pas à faire ouvrir vos valises à votre arrivée à l’aéroport de Plaisance. C’est ce qui m’est personnellement arrivé.

• Le soleil et la chaleur

Les températures chaudes nécessitent que vous vous sépariez de vos vêtements chauds et longs.

Il est donc indispensable de garder de la crème solaire écran total 50+ et un chapeau dans votre valise. Vous vous protégerez ainsi du soleil tous les jours, en particulier si vous séjournez sur le littoral.

Votre dernier cycle de traitement vient de se terminer ? Cela a été le cas pour moi lorsque je suis arrivé à Maurice en octobre 2017. Je ne peux que vous conseiller de garder vos vêtements longs et d’éviter tout contact avec le soleil. Vous ne pourrez pas vous permettre de vous baigner.

• L’eau

La consommation de 2 litres minimum d’eau par jour est indispensable pendant et après un traitement chimiothérapique pour éliminer les toxines.

L’eau du robinet à Maurice n’est pas aussi bien traitée qu’en France. C’est pourquoi il est préférable de consommer de l’eau en bouteille, ou de bouillir votre eau la veille pour la consommer le lendemain.

Retrouvez plus d’informations sur l’eau à Maurice en cliquant ici.

Concentrez-vous sur vous

Blog Ile maurice
Plage de Rivière des Galets – Octobre 2017

Bien entendu, vous êtes la dernière personne qui devez être convaincu de votre capacité à vivre un voyage à l’île Maurice.

Si vous avez des doutes, marquez le coup, mais différemment. Vous avez la possibilité d’entreprendre un voyage à proximité de chez vous. Pourquoi pas dans votre pays voisin ?

Il faut symboliquement un point final à cette épreuve.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.