Je cherche une auberge de jeunesse à l’Ile Maurice

Dans cet article, je vous éclaire sur les structures d’accueil à coût raisonnable pour les jeunes (et vieux) baroudeurs à l’île Maurice.

L’île Maurice est une excellente destination à parcourir à pied. Même si les touristes logeant dans des structures hôtelières de luxe sont grandement majoritaires, un certain nombre de voyageurs décident de vivre cette expérience autrement qu’en profitant de services consommables dans un paysage MADE BY MAN. Peut-être faites-vous parti de ce profil ?90efc1_72029cc57e3a4867a1a380b11affed07mv2-jpg_srz_920_527_85_22_0-50_1-20_0-00_jpg_srz

Les jeunes de 18 à 35 ans, qui représentent une grande part de ce profil, n’ont souvent pas beaucoup de moyens financiers mais se lancent tout de même dans l’aventure : et ça peut arriver, même à l’île Maurice, que cette aventure devienne parfois un voyage initiatique qui tend à ressembler fortement à une expérience humaine d’Antoine de Maximy.

Pour les moins aguerris, vous vous pencherez certainement sur la classique méthode de séjour en auberge de jeunesse qui vous permettra de rencontrer d’autres jeunes venant des quatre coins du monde tout en économisant considérablement sur vos frais d’hébergement. Le problème : il n’existe pas ENCORE d’auberge de jeunesse à l’île Maurice. (n’hésitez surtout pas à m’en avertir dans les commentaires le jour où il en existera une !)

Se loger à bas coûts

Pourtant, même s’il n’y en a pas encore, il existe tout de même des solutions pour se loger au cours de son voyage sans pour autant sortir beaucoup de sous de sa poche 🙂

Le logement chez l’habitant

Le saviez-vous ? Il y a beaucoup plus de propriétaires Mauriciens que de locataires Mauriciens à l’île Maurice, et cela depuis le lendemain de l’abolition de l’esclavage. Aussi, Maurice fait parti des pays où les descendants d’une famille choisissent de vivre leur vie avec leurs ascendants sur la même propriété. C’est pourquoi les grandes maisons à l’île Maurice sont souvent séparés en plusieurs appartements pour toute la famille.

Néanmoins, il arrive que certains de ces appartements ne soient pas habités une certaine partie du temps pour diverses raisons familiales (désir de s’expatrier, suivi d’études à l’autre bout de l’île ou à l’étranger, etc.) sans pour autant être dépourvus de meubles. Ainsi, il devient possible de proposer spontanément à ces familles de pouvoir vous loger quelques jours sur leur propriété en contrepartie d’une compensation financière à négocier.vignettetourisme_actu80270_photo

Le logement chez l’habitant, en plus d’être une alternative financière aux structures commerciales d’hébergement, est une occasion inespérée de vivre avec des Mauriciens et de découvrir une culture de l’île Maurice. De plus, comme il s’agit d’un moyen de se loger qui peut être proposé spontanément, il est possible de se déplacer sur l’île en passant progressivement d’une famille à une autre.

« Ouais, c’est cool comme projet. Mais je ne suis pas prêt(e) à partir sans un minimum d’organisation. Je ne souhaite pas me retrouver à la rue à l’île Maurice. »

Même si cela est peu probable, il existe une autre solution.

 

Le couchsurfing

C’est aujourd’hui possible de voyager de canapé en canapé et de partager des moments inoubliables avec des personnes que vous ne connaissiez pas.

J’aborde cette solution un peu plus en détail dans un article qui lui est consacrée.

 

9385736029aaca3131ec7407f187f203Avant de conclure, sachez que des Mauriciens ont déjà adopté cette démarche d’offrir le gîte et le couvert à des voyageurs au sein de leur propriété. Certains en ont fait une entreprise à but lucratif, et vous proposerons des services complémentaires contre rémunération. En mon humble avis, il sera toujours profitable de dépenser ses sous auprès des Mauriciens qui testent et s’engagent à créer leur activité à taille humaine, qu’auprès des industries hôtelières qui emploient certainement des Mauriciens, mais dont la majorité de la marge gagnée par ces structures disproportionnées rentreront dans les poches d’investisseurs et actionnaires étrangers.

Plus d’infos à me donner ? ou à me partager ? n’hésitez pas à entamer une discussion dans les commentaires ! j’y répondrai avec plaisir 😀

4 commentaires

  1. bonsoir, votre projet est très louable et nous espérons que vous pourrez le menez à bien…surtout que ca approche puisque c’est pour 2017
    avez vous quelques adresses pour loger chez l’habitant ? Souhaiterions séjourner sur l’ile environs 5 semaines en Octobre ou Novembre

    1. Bonsoir,

      Merci pour l’intérêt que vous portez à mon projet, cela me motive et m’aide à avancer.

      Pour répondre à votre demande, je ne peux malheureusement pas à ce jour vous fournir des contacts car cette demande fera parti de mon projet une fois là-bas par la constitution d’une base de données. Je peux en revanche vous conseiller dans vos recherches en vous conseillant par exemple le Sud et l’Est de l’île car ce sont les régions les plus sauvages et les moins fournies en matière de logement hôtelier et c’est notamment dans ces régions que certains locaux cherchent à fournir une alternative d’hébergement au tourisme de luxe qui ne cesse de se développer. Pour autant, les paysages et les sites à découvrir ne sont pas pour autant de moindre envergure que dans les autres régions.

      Merci encore pour votre commentaire et n’hésitez pas à me contacter via le formulaire de contact si vous avez d’autres questions supplémentaires.

    1. Bonjour Christine,

      Merci pour cette question.
      Vous avez raison. Nous sommes en octobre 2017. Et le pari est réussi… ou presque ! Un article sera publié très prochainement pour vous apporter plus d’informations.

      Au plaisir d’avoir à vous relire sur le blog. 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.