Quand partir à l’île Maurice ?

quand partir à l'île Maurice, blog ile maurice, nicolas cucchietti

Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de partir à l’étranger à la dernière minute sans vous être demandé si c’était le bon moment pour partir ? Si oui, alors vous avez sûrement passé des vacances moins enrichissantes que si vous seriez parti à un moment plus profitable. Alors, quand partir à l’île Maurice ? Dans cet article, vous allez découvrir les périodes les plus propices à la visite de l’île Maurice sans avoir à payer son vol excessivement cher.

Passer un agréable séjour à l’île Maurice passe avant tout par une période bien choisie pour partir. Même s’il y fait chaud toute l’année, il existe des périodes à éviter comme dans n’importe quelle autre destination.

Le choix de la période propice dépend de trois facteurs : le climat, les festivités et le prix du billet d’avion.

  • Commençons par le climat

Rappelons nous que l’île Maurice est situé dans l’hémisphère Sud. Les saisons sont donc inversés par rapport à la France. Lorsque c’est l’hiver en France, c’est l’été à l’île Maurice. Cependant, l’île Maurice étant suffisamment proche de l’équateur, le climat y est équatorial l’été et tropical le reste de l’année. Il n’y a donc pas de mi-saisons (printemps et automne).

Même si l’automne et le printemps n’existe pas, on ressent tout de même la présence d’une mi-saison car la température estivale moyenne est de 35°C alors que la température hivernale moyenne est de 20°C.

« Et bien, la température est idéale pour toute l’année, je peux donc partir à n’importe quel moment de l’année », allez-vous me dire.

Et bien malheureusement non, car l’humidité règne toute l’année sur l’île Maurice, modifiant sensiblement le ressenti de température. Ainsi, si le thermomètre affiche 35°C, il est fort possible qu’il fasse 40°C, voire 42°C à Port-Louis la capitale. Cela aurait été bien si ce serait la même chose pour l’hiver, sauf qu’à ce moment là, l’humidité a un rôle contraire, il rafraîchit l’air ambiant : ainsi, si le thermomètre affiche 20°C, il est fort possible qu’il fasse 15°C voire 12°C à Curepipe la ville où se concentre toutes les précipitations.

L’humidité, en plus de modifier le ressenti de température, est aussi à l’origine de la formation des cyclones en été, et des anticyclones en hiver. Attention ! Lorsqu’il y a un cyclone, il est fortement recommandé de ne pas sortir dehors, en particulier lorsque les vents soufflent à plus de 120 km/h (cyclone de classe 3). Autant vous prévenir dès maintenant qu’il n’est pas envisageable de réserver à l’avance un séjour pour les mois de janvier et février (calendrier des cyclones), et de juillet et août (calendrier des anticyclones), sauf si vous souhaitez rester cloîtré dans votre hôtel tout au long de votre séjour bien sûr.

  • Maintenant, nous allons aborder la thématique culturelle.

L’île Maurice étant le melting pot de l’Océan Indien, il n’est pas étonnant qu’il y ait 2 fois plus de jours fériés qu’en France. En effet, les fêtes culturelles de l’île Maurice sont en majorité des fêtes cultuelles. Hindouïsme, christianisme, islam et bouddhisme se sont mélangés sans créer de conflits, ce qui fait de l’île Maurice une nation exemplaire en matière de fraternité religieuse. On ne décompte pas moins de 15 jours fériés en République de Maurice. Je reviendrai sur ces différentes festivités dans un nouvel article.

Il est intéressant de partir à l’île Maurice durant ces festivités, car elles représentent un grand travail annuel pour leurs célébrations. C’est loin d’être du folklore ou de l’artificiel : ce sont ces fêtes qui caractérisent l’identité de l’île Maurice : un mélange de plusieurs identités.

  • Enfin, abordons la question du prix d’un billet A/R pour l’île Maurice.

L’île Maurice étant très prisée pour ses plages de sable blanc et son lagon d’eau turquoise. Elle est une destination rêvée pour les francophones, les parents n’hésitent pas à choisir les mêmes congés que leurs enfants pour y passer un agréable séjour en famille. C’est donc durant les vacances scolaires françaises que les vols sont les plus chers, et plus particulièrement en décembre et en juillet-août (même si cette dernière période n’est pas la plus idéale pour partir, les familles y vont quand même, tant pis pour eux). Si vous souhaitez partir à bon prix, alors partez en basse saison française, tout simplement.

Autrement, dans le cas où vous avez le temps de vivre pleinement votre voyage, vous avez également la possibilité de retourner de l’île Maurice en France par la mer. Un parfait mariage entre un vol long-courrier pour profiter de vos vacances à l’île Maurice le plus tôt possible, et rentrer au pays en profitant au maximum de ses derniers jours de vacances de rêves sur un bateau de croisières. Seul inconvénient : vous ne pourrez pas discuter la date du départ du paquebot. Vous choisirez donc un billet d’avion aller simple en fonction de la durée de vos vacances et de la date de départ du paquebot. Et si vous choisissiez de visiter l’île Maurice dans le cadre d’un tour du monde en croisières ? 😉

  • Donc pour résumer :

La période idéale pour partir à l’île Maurice n’est autre qu’en mi-saison (printemps ou automne) pour un climat propice et de préférence hors vacances scolaires pour de meilleurs tarifs de vols. Pour y faire du tourisme culturel, allez-y en octobre-novembre (Divali, Toussaint & Ganga Asnan) ou en mars-avril (Maha Shivaratree, Ougadi, Fête Nationale & Pâques).

Et vous ? Êtes-vous déjà parti à l’île Maurice au cours de mauvaises périodes ? Racontez-moi votre séjour dans les commentaires, je me ferai un plaisir de vous répondre. 😀

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.