Vivre sereinement avec des cyclones à Maurice

Dans cet article, je vous explique concrètement comment les Mauriciens vivent la période des cyclones à Maurice.

Comme je le rappelle souvent, la République de Maurice est constituée d’un archipel d’îles perdues dans l’immense Océan Indien (lire l’article L’archipel de Maurice pour plus d’infos à ce sujet). Et comme tous les océans, l’Océan Indien voit chaque année naître et disparaître près d’une dizaine de dépressions cycloniques au cours de la saison chaude qui part du mois de novembre pour se terminer au mois d’avril.

L’intensité des cyclones à Maurice

Comparés aux cyclones que l’on peut retrouver dans l’Océan Pacifique, les cyclones à Maurice sont moyennement moins puissants. Pourtant, d’années en années, les îles des Mascareignes sont en proie au changement climatique qui ne manque pas de porter atteinte au climat tropical. Ces changements météorologiques ont pour conséquence une raréfaction de ces phénomènes qui, quand ils apparaissent, se révèlent plus menaçants qu’autrefois. Ce sont d’ailleurs les cyclones qui ont été grandement responsables de l’abandon de l’île Maurice par les Hollandais au 17ème siècle (lire l’article La période hollandaise).

La période des cyclones à Maurice correspond à la période de saison chaude comprise entre novembre et mars. Il arrive qu’il y ait des débuts de cyclones en avril, mais ce ne sont jamais les plus puissants.

L’échelle de Saffir-Simpson est utilisée à Maurice pour classifier de 1 à 5 l’intensité des cyclones. Les cyclones du bassin cyclonique VI dont fait partie les îles des Mascareignes, Madagascar et l’Afrique du Sud dépassent rarement la catégorie 3 (vents de plus de 200 km/h). Le cyclone de catégorie 5 qui s’est formé dans ce bassin au cours des 50 dernières années s’appelait Gafilo et n’a provoqué des dégâts qu’au nord du bassin, soit sur l’île Agalega et de Madagascar en mars 2004.

blog ile maurice, cyclone ile maurice, cyclones à maurice, cyclone à maurice, mauritius storms, tropical storms,
 

Trajectoires des cyclones du bassin cyclonique VI entre 1980 et 2005 – l’île Maurice est indiqué par une étoile jaune

 

Comment la sécurité est assurée à Maurice en cas d’activité cyclonique ?

La station Météo France de l’île de la Réunion et la station Mauritius Meteorological Services de Vacoas travaillent ensemble pour surveiller l’activité cyclonique dans la partie Sud-Ouest de l’Océan Indien. Cliquez ici pour accéder au site de la station de Vacoas (en anglais).

Lorsqu’une tempête tropicale devient cyclone au cours de sa progression, l’alerte de catégorie 1 est annoncée au gouvernement et aux médias. La catégorie 1 est perçu comme un avertissement auprès des populations qu’un cyclone arrive et est susceptible de provoquer des dégâts au cours des jours suivants. Le gouvernement et les élus à l’échelle locale sont chargés de faire intervenir les forces de l’ordre pour assurer une prévention dans les lieux publics dès lors que le cyclone passe en catégorie 2.

En catégorie 2, les populations les plus sensibles se doivent de rejoindre leurs habitations. Les établissements scolaires doivent obligatoirement fermer et libérer les scolaires. Les vols au départ de Maurice sont annulés. Les acteurs hôteliers, quant à eux, doivent reporter ou annuler leurs prestations, leurs activités et leurs clients doivent impérativement rejoindre leur hôtel ou un lieu sécurisé à proximité de l’endroit où ils se trouvent.

En catégorie 3, la loi mauricienne du travail autorise les employés à quitter leur poste sans y perdre leur rémunération tant que l’alerte ne revienne pas à un stade inférieur ou n’est pas levé. Les employeurs se voient interdit de ne pas rémunérer leurs salariés. Seuls les employés et cadres travaillant dans l’hôtellerie-restauration, la gestion, la surveillance et l’ordre public à qui il leur est attribué une rémunération supplémentaire sont tenus de rester dans le cadre de leurs fonctions, puisque leur présence fait partie de leurs responsabilités professionnelles.

Cette exception est aussi valable en cas de catégorie 4. Il devient alors interdit aux civils de s’aventurer à l’extérieur d’un abri sécurisé. L’utilisation des téléphones est proscrite sauf en cas d’extrême nécessité afin de ne pas saturer les réseaux. Les volets, s’il y en a, doivent être fermés. Il est fortement recommandé de faire fonctionner la radio en permanence car c’est elle qui transmet toutes les informations d’alerte du début à la fin de l’activité cyclonique.

En cas de catégorie 5, ce qui est très rare, il est fortement conseillé de stopper l’alimentation électrique de chaque foyer. En plus des différents éléments énoncés ci-dessus, la radio doit fonctionner en permanence avec des piles.

 

Les Mauriciens sont habitués aux cyclones et savent ce qu’ils doivent faire en circonstance. Aussi, s’il vous arrivait de ne pas savoir quoi faire lorsque cela arrive lorsque vous êtes sur place. N’hésitez pas à aller leur demander.

Vous avez déjà été à Maurice en période d’activité cyclonique ? Racontez-moi votre expérience dans les commentaires 🙂

1 réaction sur “ Vivre sereinement avec des cyclones à Maurice ”

  1. Julien Réponse

    Merci pour ses consignes qu’il est toujours bon de se rappeller, chaque année nous vivons en permanence avec la menace d’un ou plusieurs cyclones.
    Julien Articles récents…Nouvelle carte du soirMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez mon article récent : je souhaite que l'auteur de ce blog le lise.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.