Le morne Brabant

Dans cet article, vous allez découvrir l’histoire qui se cache derrière le morne Brabant.

Vous l’avez vu sur les cartes postales, sur des posters, sur les photos prises par vos amis, et vous le voyez lorsque votre avion est prêt à atterrir à Plaisance. Cette montagne logée sur la presqu’île la plus célèbre de l’île Maurice n’est autre que le « morne Brabant », une particularité géologique surprenante accompagnée d’un passé bouleversant.

Une particularité géologique puisque ce massif qui s’élève à 555 mètres d’altitude se trouve sur une plaine qui ne dépasse pas 30 mètres d’altitude autour de lui. Pourtant, le morne Brabant n’est pas un volcan éteint, il n’a jamais montré un seul signe d’activité volcanique depuis la sortie de l’île Maurice de l’Océan indien il y a plus d’une soixantaine de millions d’années. Ce phénomène attire autant le domaine de la géologie que les touristes qui se verraient bien monter dessus pour admirer la vue spectaculaire que l’on peut avoir sur le massif des Gorges de la Petite Rivière Noire, mais aussi sur la partie Sud de l’île.

Sachez cependant que le site est protégé depuis 2008, année de son inscription au patrimoine mondial par l’UNESCO. Ainsi, même si des excursions sont possibles sur ce rocher, il est interdit de s’y rendre en autonomie. L’accompagnement d’un guide est obligatoire, et l’accès y est strictement réglementé. « Pourquoi ? » me diriez-vous. Simplement parce que les côtés du morne sont abruptes, et donc interdites aux personnes à mobilité réduite, mais surtout parce que l’on a pas le droit de faire ce que l’on veut sur un site classé au patrimoine mondial, d’autant plus que, de part sa composition granitique, une surfréquentation de touristes sur l’enceinte du site reviendrait à accélérer considérablement l’érosion du massif. Des raisons qui ont justifiées pleinement la validation de son inscription par l’UNESCO.

De plus, le morne Brabant est également un site important pour les Mauriciens. Celui-ci fut le sanctuaire de nombreux esclaves au temps de la colonisation par les Hollandais et les Français. En effet, si vous avez l’opportunité de faire l’ascension de ce rocher au cours de votre séjour, vous remarquerez que celui-ci recèle de nombreuses cavernes de surplomb où logeaient les esclaves qui fuyaient les propriétés de leur maître – ce que l’on appelle le marronnage. Or, le morne Brabant était le principal refuge des esclaves marrons. Il existe un mythe évoquant la découverte du refuge par les colons, les esclaves marrons préférant mourir plutôt que d’être châtiés et obligés de continuer à servir leurs maîtres, se suicidèrent collectivement en se jetant des falaises de la montagne. Cependant, la légende va encore plus loin en précisant que ce jour où eut lieu ce suicide collectif fut le jour où l’esclavage fut aboli. Ainsi, cela reviendrait à affirmer que les hommes, dont les esclaves pensaient qu’ils allaient les capturer, étaient en fait venu pour annoncer la nouvelle que les marrons étaient définitivement libres.

Ce mythe n’a jamais pu être prouvé, ni par des études anthropologiques, ni par des études archéologiques. En revanche, les récits narrés par les habitants du secteur et qui se sont transmis de génération en génération se sont avérés concorder parfaitement avec les relevés effectués sur le terrain par des chercheurs en 2003, lors du lancement des études pour l’inscription du site au patrimoine de l’UNESCO. Il est donc plausible que ce mythe soit véridique, mais rien n’est encore prouvé à ce jour.

morne brabant, wikipédia, blog-ile-maurice, ile maurice, mauritius, maurice
Le morne Brabant et les plages de la péninsule, vue du sud.

Le morne Brabant surplombe des siècles plus tard de nombreux hôtels de luxe qui accueillent les touristes qui recherchent le dépaysement total. Aussi, je ne peux que vous recommander de visiter ce site idyllique de l’île Maurice où vous retrouverez des plages de sable blanc et un lagon où il fait bon de s’y baigner.

Et vous, avez-vous l’intention de gravir le morne Brabant ? Connaissiez-vous les histoires qui se cachent derrière ce site fabuleux ? Dites-le moi dans les commentaires ! 🙂

1 réaction sur “ Le morne Brabant ”

  1. Murielle Réponse

    Maurice est une île fantastique. Et le Morne Brabant, en particulier, est l’un de ses plus beaux sites. Pour son histoire, j’ai également entendu parler des esclaves « marrons » qui se sont suicidés en pensant qu’on venait les capturer alors que c’était le jour de l’abolition de l’esclavage. D’où le nom de l’endroit « Morne » qui évoque un aspect sombre et triste.
    Quoiqu’il en soit, c’est un bel article que vous avez écrit là. Il y a beaucoup de détails.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez mon article récent : je souhaite que l'auteur de ce blog le lise.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.