Indépendance Ile Maurice ou Comment accéder à la liberté ?

NB : Cet article est le cinquième de la série Histoire Ile Maurice. Retrouvez les quatre premiers articles en consultant le plan du site.

Vous allez découvrir comment une si petite île comme Maurice a pu obtenir son indépendance fasse au géant Royaume-Uni. (indépendance ile maurice)

Rappelons nous qu’au début du XXème siècle s’est déroulé la Première Guerre Mondiale en Europe. Mauritius venait de traverser une épidémie de choléra et de malaria sans précédent qui a décimé la population de Port-Louis. L’économie de la colonie, quant à elle, s’écroulait sous l’ouverture du Canal de Suez en 1869 et la concurrence de la betterave européenne avec le sucre de canne de Mauritius.

A la suite de ce conflit mondial où des affranchis masculins ont dû combattre sur les fronts face aux Allemands, l’économie de la colonie en a pris un bon coup. La population mauricienne redouble de colère, et un mouvement se créée petit à petit au fur et à mesure de la stabilisation des cours. Dans les années 1930, les cours renchérissent et la situation sociale s’améliore avec la fondation officielle du Parti Travailliste Mauricien, militant pour l’indépendance de l’île Maurice. Le mouvement de décolonisation s’accélère après la Seconde Guerre Mondiale qui met un nouveau coup d’arrêt à l’activité économique de la colonie. De 1939 à 1942, les liaisons par bateau sont interrompus et l’île est coupée du monde. En 1942, les Anglais construisent un aéroport pour des raisons militaires et dont les liaisons entre l’Europe et l’Asie changent durablement la vie sur l’île. Cherchant à défendre les intérêts des travailleurs d’origine indienne, le Parti obtient leur représentation au Colonial Office qui change radicalement sa politique en instituant de manière systématique les administrations indépendantes de l’île. En 1947, le droit de vote est accordé à tous les Mauriciens sachant lire et écrire, et le suffrage universel est instauré en 1958.

En 1965, le Parti Travailliste, présidé par le Docteur Seewoosagur Ramgoolam, franchit le pas en réclamant l’indépendance de l’île lors d’une conférence constitutionnelle à Londres.

indépendance ile maurice, blog-ile-maurice, ile maurice, sir seewoosagur ramgoolam
Indépendance de l’île Maurice

Lors des élections de l’assemblée du Colonial Office en 1967, le Parti Travailliste obtient la majorité des suffrages exprimés, obligeant le Royaume-Uni à envisager l’indépendance de l’île. Pourtant, on ne dit pas que 44 % des votants ont manifesté un refus d’indépendance. Parmi eux, des racistes, mais surtout des peuples apeurés par l’inconnu. En effet, dans les années 1960, plusieurs pays africains avaient déjà accédés à l’indépendance, mais avaient fait l’expérience d’une décolonisation qui n’étaient pas positive pour autant : famines, guerres civiles, coups d’Etats militaires, etc. Les Mauriciens étant extravertis, ils n’en oublièrent pas d’en prendre note. Mais malgré le vote négatif des Rodriguais, l’indépendance est accordé le 12 mars 1968. L’île Maurice, à laquelle l’île Rodrigues était rattachée, reste néanmoins un dominion britannique au sein du Commonwealth, administré par un gouverneur général mandaté par la Couronne britannique. Le docteur Sir Seewoosagur Ramgoolam devient le premier Premier ministre mauricien.

Avec lui, l’île Maurice effectue de grandes avancées sociales. Mais ça, c’est une autre histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez mon article récent : je souhaite que l'auteur de ce blog le lise.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.